Des mémorialistes saint-mauriens

J’ai personnellement connu et rencontré au cours des années 1960-1970 des personnalités attachées à Saint-Maur, à son histoire et à sa mémoire.

Trois d’entre elles, aujourd’hui disparues, méritent un rappel :


- Le Chanoine Joseph PETIT - Habitant avenue du Gouverneur Général Binger, il éditait des études d’histoire locale et écrivait dans plusieurs revues. On lui doit notamment une « Vivante histoire de quais de la Marne » où il décrit ce que voyait de sa barque Émile de La Bédollière, conseiller municipal de Saint-Maur, faisant en 1865 les 13 kms du Tour de Marne.

- M. Edmond MOURER - Habitant rue Albert de Mun, il participait aux travaux de la Société d’Histoire et d’Archéologie du Vieux Saint-Maur. Il évoquait le Châlet-dancing Baillet restaurant réputé ouvrant rue Boileau et sur le quai : la bonne tenue était de rigueur, pas de messieurs sans cravate, pas de jeunes filles non accompagnées, pas de canotiers en caleçon …. Bref, c’était déjà le haut de gamme à Champignol !

- M. Eugène RENARD - Habitant rue Hoche, il tenait rubrique dans des journaux locaux (notamment Le Républicain) pour décrire l’art de vivre à Saint-Maur où il était arrivé en 1920, la Belle époque. Son intérêt se portait surtout sur les moyens de transport, train à vapeur, tramway, bacs, bureau d’octroi.




Avec ma fidèle reconnaissance, Bernard VINCENS.


==========================