Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

A quel Saint se vouer


Six rues de notre quartier portent le nom d'un saint ou d'une sainte. Nous faisons appel à la perspicacité de nos lecteurs et à la curiosité des amateurs d'histoire locale pour déterminer quand et pourquoi telle rue a reçu le nom d'un canonisé. Nous allons les évoquer dans l'ordre chronologique.

  • - Rue Saint-Paul - De nombreux saints ou bienheureux portent le nom de Paul. Mais le plus connu de la chrétienté est Paul de Tarse, apôtre de Jésus-Christ au 1er siècle. ll n'était pas I'un des 12 puisqu'il a d'abord persécuté les chrétiens avant sa conversion soudaine sur le chemin de Damas. ll a beaucoup voyagé pour visiter les communautés chrétiennes et a laissé des écrits (les épîtres) qui ont donné une structure à la doctrine de l'Eglise primitive. Né en l'an 8, il a été décapité à Rome en 64 ou 68. Fête le 29 juin.

  • - Rue Saint-Masmes - Le nom de cette voie n'honore pas un saint mais la commune de Saint-Masmes, près de Reims, ville martyre de la guerre de 1914 et filleule de Saint-Maur (cf. Lettre de Champignol n' 39, septembre 2014 : "Champignol dépositaire de la mémoire "). Cette commune a obtenu en 1281 une charte affirmant le pouvoir et la justice de son maire, signée par Guillaume de Champagne, archevêque de Reims, qui a été l'initiateur de la " loi de Beaumont " affranchissant les habitants des localités de toute servilité envers le seigneur. L'église du village avait alors pourtitulaire Saint-Martin mais le "patron" de la paroisse était Saint-Memmie, 1er évêque de Châlons-en-Champagne (nommé selon les lieux et les époques Mammius, Mamus, Masme). Cette église a connu bien des vicissitudes : une dalle est gravée de la mention "En 1712 le 12 juin les Hollande on passé par St Mame, on forcé l'église et on pris tous les ornemens, et les hommes prisonniers et on tout pillé ".

Saint-Memmie a été ordonné évêque par Saint-Pierre lui-même et envoyé évangéliser en Gaule. ll s'est fixé en Champagne où il a exercé son ministère d'abord dans les épreuves, puis avec succès et persévérance jusqu'à sa mort au 2ème siècle en l'an 126 , il avait alors plus de 110 ans .... environ ! Fête le 5 août.

  • - Rue Sainte-Catherine - Les riverains de cette voie ont le choix entre :

  • 1° La plus populaire, Sainte-Catherine d'Alexandrie décapitée au 4ème siècle, à 25 ans, par l'Empereur Mayence parce qu'elle refusait un mariage royal. Sa fête est fixée à la date anniversaire de sa mort le 25 novembre 307. ll y a peu, c'était I'occasion de fêter les " catherinettes " jeunes filles de 25 ans non mariées. Elle a été une des " voix " entendues par Jeanne d'Arc. Patronne des notaires, des meuniers, des plombiers et des tailleurs.

  • 2') Celle qui a joué un rôle majeur dans la chrétienté Sainte-Catherine de Sienne, au 14ème siècle. Née en 1347, morte en 1380, religieuse dominicaine, docteurde I'Eglise, elle a été canonisée dès le 15ème siècle en raison de son action pour la réforme de l'Eglise. Fête le 29 avril anniversaire de sa mort. En 1999, Jean-Paul Il I'a nommée patronne de l'Europe.

  • - Rue Sainte-Geneviève - Connue comme patronne de la Ville de Paris, née au 5ème siècle vers 423 à Nanterre, morte en 512 à Paris, Sainte-Geneviève a été héritière d'une charge de membre du Conseil Municipal. A deux reprises elle a pris la tête de la résistance pour défendre victorieusement Paris assiégée : en 451 par Attila et les Huns, en 465 par Childéric 1er. Fête le 3 janvier. Elle est aussi la patronne de la Gendarmerie Nationale qui la fête le 26 novembre.

  • - Rue Saint-BenoÎt - Ne à Nursie en ltalie vers 480, mort au Mont-Cassin ltalie en 547, Saint-Benoît a été le fondateur de l'ordre des Bénédictins. Dans la première moitié du 6ème siècle, son action spirituelle et de bâtisseur a fait de lui le patriarche des moines d'Occident dont beaucoup vivent selon "la règle de Saint-Benoît ". ll a exercé une influence sur la civilisation européenne médiévale. Patron des scouts, des moines et des architectes. Fête le 11 juillet.

  • - Rue Saint-Fiacre - Moine irlandais vivant au 7ème siècle, Saint-Fiacre a créé un monastère près de Meaux, au village actuellement dénommé Saint-Fiacre, où on pratiquait le jardinage et la culture. ll avait rang d'évêque, sans évêché. Sa piété et ses miracles l'ont rendu très populaire. ll est mort le 18 août 670. Fête le 30 août. Patron des jardiniers. Les voitures attelées qui desservaient les Parisiens provenaient de I'Hôtel Saint-Fiacre (rue Saint-Mar- tin), d'où leur nom de " fiacres ".... et le choix de ce saint comme patron des chauffeurs de taxis.