En remontant les millénaires …. que se passait-il à Champignol ?

Réchauffement climatique - Épidémie




- Il y a 120.000 ans : pas d’habitants sédentaires, mais des chasseurs de rhinocéros, de rennes et de bœufs musqués campaient sur les hauteurs autour de Saint-Maur dans des huttes




de branchages et traquaient les gibiers avec des épieux dans les marécages de notre plaine.


- Il y a 8.000 ans : l’évolution clim


atique (déjà !) renvoie les rennes vers le nord et une population agricole s’installe. On commence à cultiver le blé, avec un rendement dix fois moindre que le rendement actuel, on se nourrit de cerfs, de chèvres, de cochons sauvages, de moutons. C’est encore l’âge du silex. L’étain et le cuivre apparaissent il y a 4.000 ans : c’est le début de l’âge de bronze (vestiges nombreux dans not


re Boucle).


- Il y a 3.000 ans : les invasions germano-celtiques imposent une société de guerre. Le fer va fournir des outils et des armes blanches.


- En 639, en plein Moyen-Âge, la France prend naissance et chez nous l’Abbaye de Saint-Maur est fondée sous l’autorité de Clovis.


- Au XIIIème siècle et dans la 1ère moitié du XIVème, c’est presque la paix et la prospérité. La population de notre presqu’île, composée de serfs de l’Abbaye de Saint-Pierre-des-Fossés, est affranchie .

Le 1er pont sur la Marne est construit : «


» (actuellement à Joinville alors territoire « saint-maurien »). Les pèlerins viennent en foule pour soulager goutte et rhumatismes. L’artisanat se développe, on vend au Marché des Fossés du blé, du vin, du petit bétail, des légumes.


- Les malheurs de 1346 à 1441 : les troupes anglaises dévastent les villages, notamment Saint-Maur en 1430. C’est la guerre des Armagnacs et des Bourguignons.


- Comble du malheur : la Peste Noire en 1418. La contagion et la mortalité sont foudroyantes à Paris. L’évêque de Paris et des dignitaires de la Maison royale viennent se confiner à Saint-Maur …. mais nous se sommes qu’une presque-île et ils ont dû repartir car la peste a fini par arriver « chez nous ».


( à suivre après l’épidémie ….) B.V